L'APPLIQUE RACONTE PAR SUNBONNET SUE

Publié le par Christine

 Je vous propose de découvrir les diverses techniques de patchwork et d'essayer d'en découvrir les origines.

             Tout d'abord,  Sunbonnet Sue et Bill, nos petits personnages enfantins


                                                                                           

                                ainsi que la méthode d'appliqué pour les réaliser.


Je pensais l'histoire de Sunbonnet Sue très ancienne. Après la lecture d'un livre prêté par mon amie Claudine (une briviste !), j'ai été surprise de la jeunesse de la demoiselle !                                                   
Depuis plus d'un siècle, ces personnages avec leur visage caché par un chapeau ont eté parmi les modèles les plus populaires.

Ces personnages ont été conçus à l'origine par des dessinateurs travaillant dans le milieu de l'art" commercial "à partir de la fin du 19ème siècle. On les découvre dans les magazines féminins bon marché, comme illustrations dans les livres d'enfants, et à un moindre niveau en cartes postales ou cartes de voeux.
Un éditeur anglais fut le premier à créer un petit magazine féminin, parlant de mode et de couture.
Le premier essai aux Etats Unis fut publié à Philadelphie dans les années 1831-1832, fait par des hommes pour les femmes, ce ne fut pas une réussite commerciale : la publication s'arrêta après 24 numéros.
Un autre éditeur Louis A.Godey, pensa qu'une femme devait mieux s'y connaître pour savoir ce que les femmes attendaient . Il embaucha à ce poste, Sarah Josepha Hale, une femme veuve avec 5 enfants, connaissant les tracas de la vie quotidienne. Ce fut alors le premier sucçès d'un magazine féminin. Le Godey's Lady's Book parut pendant 38 ans.
Ce premier magazine permit enfin de payer les auteurs et les artistes pour leur travail.
Des femmes à cette époque prirent même des pseudomynes masculins tout comme le fit Georges Sand.
Les dessins de Sunbonnet commencèrent avec Kate Greenaway qui dessinait des enfants et des fleurs. Née en 1846 à Londres, elle ilustra son premier livre en 1867.
A ce moment, ses dessins furent copiés et ornèrent les patchworks crazy de 
l'époque victorienne.

                                                     

                                          Qui fut le vrai créateur des sunbonnets?

On pense que c'est vers 1890 que le "vrai créateur" fut Bertha Corbett Melchior.
Il est raconté qu'un jour Bertha et une amie discutaient art. Son amie pensait qu'on ne pouvait faire passer les émotions que par le visage, contrairement à Bertha  qui pensait que le corps entier pouvait exprimer ces mêmes émotions. Pratique qu'elle assuma en illustrant the sunbonnets Babies, livre de Eulalia Osgood Grover, publié en 1902.

Les Sunbonnet Babies étaient au nombre de trois. Des petites filles appellés Molly,
May et Katie, et qui me rappellent les" Petites Filles Modèles" de la comtesse de Ségur.

                                        
                                                    
Un autre illustrateur est crédité de quelques dessins de Sunbonnet. Il s'agit de
Bernhardt Wall. Ces dessins sont publiés à peu près à la même période.
Son style est un peu différent, et c'est dans ses dessins que l'on découvre the Overall Boy (devenu Bill par la suite).
On peut quasiment dire qu'il y eut un illustrateur pour les filles, un autre pour les garçons.
D'autres artistes moins connus ont aussi participé à la connaissance de ces personnages.
Après ce court aperçu historique, nous allons apprendre la méthode de l'appliqué grâce
à Sunbonnet Sue.
                                     Le modèle choisi pour nous exercer à l'appliqué :

                                             
                              Il est temps d'aller choisir nos tissus  et de nous mettre au travail  !

C'est fait, parfait, allons y. Nous allons en premier lieu reproduire notre modèle sur le tissu de fond par transparence. Si votre tissu de fond est un peu foncé, mettez votre modèle sur la vitre d'une fenêtre, et vous pourrez mieux travailler. 
Ensuite, nous allons numéroter les pièces dans l'ordre où nous allons les appliquer.
Nous commencerons par la chaussure dont le haut sera caché par le premier volant qui sera lui-même caché" par le second, etc.......... pensez aux pièces qui sont dessous comme le noeud.
Ensuite, découpez chaque pièce sur le trait. Posez là sur le tissu choisi, et tracer les contours de votre patron au crayon. Découper en laissant une marge de couture d'environ 3 mm. Celle-ci sera pliée lors de l'appliqué. Plus les coutures sont grandes plus il est difficile de travailler.
                                               Puis on commence à positionner nos tissus.

 
  

Sur ces deux images, vous voyez qu'il manque le bras et la main qui seront appliqués en dernier. Pour la fleur et la feuille, à vous de choisir : appliqué, broderie, feutre............
Si vous décidez d'appliquer la fleur et la feuille, il faudra le faire avant l'application de la main.

                    Voici maintenant la courte démonstration du point d'appliqué.

J'ai appris deux méthodes différentes, à vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux.


1 - vous piquez à la fois dans le tissu de fond et dans le tissu à appliquer.

2 - Vous piquez une fois dans le tissu de fond, et ensuite vous piquez juste sur la pliure du tissu à appliquer et vous alterner, une fois dessous, 1 fois dessus.

et voici pour finir,  le patchwork destiné à la superbe petite fille de claudine, en plein matelassage. on y voit les petites agrafes si utiles pour que les trois épaisseurs ne bougent pas !

                                     

Publié dans patchwork

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article